Aller au contenu

Bienfaits

Des bienfaits simplement étonnants!

La thermothérapie procure une relaxation totale et profonde qui permet d’évacuer le stress et de faire le plein d’énergie. Le sentiment de plaisir, d’euphorie et le léger vertige lors de la prise d’un sauna ne seraient pas imaginaires, la chaleur des saunas stimulerait en effet les neurones qui sécrètent « la molécule du bonheur », la sérotonine. Une hygiène de vie qui intègre plaisir, relaxation et méditation favorise un meilleur système immunitaire et donc une plus grande résistance aux agressions virales ou bactériennes. La thermothérapie stimule la circulation sanguine et contribue à améliorer les fonctions cardiaques tout en augmentant la tolérance à l’exercice. Le phénomène de sudation généré par la pratique des saunas allège le travail demandé par notre métabolisme au foie et aux reins et prévient potentiellement de nombreuses inflammations chroniques. Véritable exfoliant naturel, le sauna vapeur permet aussi, conjugué à l’eucalyptus, le dégagement des voies respiratoires. La baignade nordique, l’hydrothérapie et les jets des bains thérapeutiques chauds génèrent une relaxation musculaire et complètent parfaitement l’expérience de détente. Authentique source d’énergie, la pratique de la thermothérapie devient ainsi un véritable art de vivre qui, par sa simplicité, s’adresse à tous.

La thermothérapie, un secret anti-âge! 

Depuis presque dix ans, on sait que la prise régulière de sauna engendre la réduction du nombre de molécules indicatrices de stress oxydant. Le stress oxydant est communément défini comme un déséquilibre entre les systèmes oxydants et les capacités antioxydantes d’un organisme, d’une cellule ou d’un compartiment cellulaire. Cet état de stress métabolique favoriserait le vieillissement cellulaire. Des séances régulières de sauna permettraient donc, de réduire la présence de radicaux libres générés par oxydation et retarderaient potentiellement le vieillissement cellulaire.

La pratique du sauna, un chemin vers le bonheur!

La chaleur du sauna stimulerait les neurones qui sécrètent « la molécule du bonheur », la sérotonine. Le sentiment d’euphorie et le léger vertige ressentis lors d’un sauna ne seraient pas imaginaires…
Des recherches menées à l’Université du Colorado à Boulder par le chercheur Christopher Lowry ont permis d’identifier dans une région du cerveau un groupe de neurones sécréteurs de sérotonine qui sont stimulés lorsque la température du corps s’élève. Cette réaction des neurones amorce la réaction métabolique de refroidissement corporel et, au même moment, cette sécrétion se passant dans une zone du cerveau qui régit l’humeur serait peut-être à l’origine du sentiment de bien-être ressenti lors d’une séance de sauna.

Pris régulièrement, le sauna contribue à un meilleur équilibre de l’être.
Plusieurs personnes mènent une vie qui les soumet à un stress dont les conséquences à moyen et long termes peuvent influencer leur santé. Nombreux maux sont liés au stress :
Haute pression artérielle
Maladies cardiovasculaires
Migraines
Tensions musculaires
La relaxation dans un sauna est un bon moyen de désamorcer la potentialité de tels maux.

La chaleur un atout majeur!

La chaleur est reconnue pour son efficacité contre la douleur aux articulations et aux muscles.
La chaleur a un effet vasodilatateur et augmente par le fait même la circulation sanguine, un apport supplémentaire en oxygène et en nutriments aux différents organes est alors généré. Ce nouvel état a un double effet sur les zones affectées, il allège temporairement la sensation de douleur et accélère le processus de guérison.
En accordant à notre corps une pause dans un sauna après l’effort, le processus de récupération est accéléré.

Les surprises du sauna vapeur!

Le taux d’humidité d’un sauna vapeur (plus de 80 %) est particulièrement bénéfique pour contrer les problèmes respiratoires. Depuis des générations, les médecins recommandent l’inhalation de vapeur pour traiter plusieurs problèmes respiratoires. La vapeur d’eau permet de dégager les poumons d’irritants allergènes et stimule la clarification des glaires (mucus). Le sauna vapeur peut alléger les symptômes des pathologies suivantes :

  • asthme
  • bronchites
  • sinusites
  • allergies

Les vaporisateurs nasaux ne peuvent pas se comparer au sauna vapeur. Pourquoi? Parce que le bain vapeur permet d’être exposé plus longtemps à de plus grandes concentrations de vapeur, ce qui est plus efficace qu’une simple inhalation ponctuelle.

Rien n’est meilleur pour la peau qu’une bonne suée! Une bonne suée nettoie la peau beaucoup mieux que l’eau ou le savon, les pores de la peau s’ouvrent sous l’effet de la vapeur chaude, et les impuretés incrustées sont éliminées, car elles sont expulsées et transportées en dehors des pores lors de la sudation. Les dermatologues et les esthéticiennes utilisent cette action de la vapeur pour éliminer les impuretés de la peau.

L’augmentation du flux sanguin apporte plus d’oxygène et d’éléments nutritifs à la peau, ce qui accroît la production de collagène, cette molécule responsable de l’élasticité de l’épiderme.

Pris régulièrement, le sauna vapeur contribue à une meilleure hygiène globale de notre plus gros organe : la peau. Dr. Darrell L. Wolfe, Ac, PhD, therapeutic health benefits of steam rooms.

La baignade nordique, une tradition pour plus de 150 000 Finlandais…

En Finlande, pays des lacs gelés et des saunas, se baigner dans l’eau glacée est un passe-temps répandu et, aux dires des Finlandais, une activité saine, excellente pour la santé.

Bien que le plongeon dans l’eau froide provoque un choc pour le corps, l’activité est bénigne pour les personnes qui ne présentent pas de problèmes cardiaques ou de pressions sanguines : tout est une question d’habitude et de préparation psychologique. De plus, l’effet anti-inflammatoire du froid est en fait connu depuis longtemps : c’est pour cela qu’on applique des poches de glaces sur certaines blessures. Chez les sportifs, les bains froids semblent soulager les courbatures. Les courbatures sont provoquées par des microtraumatismes aux fibres musculaires à l’issue d’un entraînement sportif. Un phénomène normal, mais qui peut être problématique en empêchant le sportif de reprendre rapidement son entraînement à plein rendement. Comment les bains froids diminuent-ils les courbatures? Les microtraumatismes aux fibres musculaires à l’origine des courbatures sont responsables de fuites de calcium au sein des fibres. Ce phénomène est toxique et déclenche une réaction inflammatoire retardée, d’où l’apparition des courbatures 24 à 48 heures plus tard. La sensibilité des fibres musculaires au calcium dépend de la température : elle augmente quand il fait chaud et elle diminue quand il fait froid. En se plongeant dans un bain glacé après l’effort, on diminue la toxicité du calcium et donc la libération des substances inflammatoires à l’origine de la douleur.
Sportifs et autres, plongez dans le grand frisson…